Safarel et Arafat

Arafat Dj : Safarel Obiang fait des révélations

Déclaré persona non grata aux obsèques d’Arafat Dj, Safarel Obiang, artiste musicien du coupé décalé, s’exprime sur sa relation avec l’ancienne star du coupé décalé et son absence lors de la cérémonie d’inhumation.

J’ai eu mal de savoir que je n’étais pas le bienvenu à ses obsèques. J’ai acheté ses CD à hauteur de 2 Millions pour compenser ma douleur. « Arafat était un bosseur et un battant. Il ne dormait pas sur ses lauriers. Il retrouvait cela en moi. Tout comme lui j’enchaînais les singles.

Je fais aussi les roukaskas sur scène. Il m’appréciait beaucoup. Il me voyait plus comme un partenaire musical qu’un concurrent. Je n’ai jamais eu d’altercations personnelles lui. Raison pour laquelle Je n’ai jamais fait de vidéos pour lui proférer des injures.

A quelques jours de son décès, nous nous sommes retrouvés dans un espace de nuit. Nous avions fait des improvisations. Qu’il a apprécié. Arafat voulait que nous nous rendions chez lui cette même nuit pour reproduire cette improvisation dans son studio d’enregistrement. Une collaboration musicale lui et moi. Comme je ne pouvais pas (car le lendemain je devais me rendre au Mali pour un concert), nous avons alors convenu, lui et moi, que nous enregistrerions à mon retour du Mali.

Safarel_Obiang

C’est en étant au Mali que j’ai appris la nouvelle de son décès. C’est maintenant que j’en parle. Car si je brandissais ce témoignage à tout bout de champ, d’aucuns croiraient que je voulais juste me faire voir. Pour chercher la sympathie des gens. J’ai eu mal de savoir que je n’étais pas le bienvenu à ses obsèques.

Mon nom figurait sur la liste des artistes qui ne devraient pas se rendre aux obsèques de Arafat. Car selon les organisateurs, j’aurais eu des différends avec Arafat. J’en ai eu très mal. Du coup, pendant que ses obsèques se tenaient. Je n’ai pas pu fermer les yeux.

J’ai eu très mal de ne pas pouvoir rendre un ultime hommage à Arafat. Alors, pour compenser ma blessure intérieure. J’ai acheté des cd de son album  « Renaissance » , produit par Universal à hauteur de 2 millions de frcs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *